temps forts grand public

Dans le cadre du congrès de cardiologie, la conférence Un Coeur pour la Paix se tiendra à Mulhouse le jeudi 28 novembre 2019 à partir de 1730

«Un coeur pour la paix», association française qui créé des ponts entre la Palestine et Israël

Chaque année environ 300 enfants palestiniens naissent avec une malformation cardiaque congénitale. C’est environ 3 fois plus que dans la population générale.

Dr Muriel HAIM
Présidente de l’association
Un Cœur pour la Paix

Pr Jean-Jacques
Azaria REIN

past médecin chef du
département de cardiologie
pédiatrique de l’hôpital
Hadassah Ein-Kerem à
Jérusalem.
Il enseigne également à
l’université de Jérusalem.

En l’absence de protection sociale et faute d’infrastructures hospitalières adaptées, toute intervention en cardiopédiatrie ne peut se faire qu’avec le concours des équipes spécialisées en chirurgie de pointe de l’hôpital Hadassah et formées par le Professeur Jean-Jacques Azaria REIN. Chaque intervention coûte 14 000 dollars.

C’est pourquoi “Un Coeur pour la Paix”, créée en 2005 et présidée par le Dr Muriel Haïm, veut apporter des solutions et rapprocher les peuples israélien et palestinien grâce à des actions conduites aussi bien dans le domaine de la santé que de l’éducation.

Chaque semaine, “Un Coeur pour la Paix”, prend en charge un enfant palestinien atteint de malformations cardiaques graves, souvent mortelles, en le faisant opérer. Depuis 2005,plus de 600 enfants palestiniens ont été opérés.
Le taux de succès des enfants opérés par “Un Coeur pour la Paix” est de 98,5%.

Les missions de l’association

Pour cela, l’association s’est donnée des objectifs très concrets et apporte des financements pour :

  • dépister les enfants atteints d’anomalies cardiaques congénitales en Cisjordanie.
  • soigner, opérer et suivre en post-opératoire les nourrissons et jeunes enfants
  • transférer des savoirs et des compétences par la formation de médecins palestiniens aux techniques de pointe : échographie cardiaque et cathétérisme interventionnel.
  • fournir du matériel performant pour le dépistage des malformations cardiaques en Cisjordanie.
  • informer les familles palestiniennes du risque lié aux mariages consanguins.
  • développer la coopération locale et régionale entre médecins israéliens et palestiniens.
  • en 2019, “Un Coeur pour la Paix”, s’est consacré sur la formation de soignants palestiniens qui travailleront en Cisjordanie pour développer l’expertise en cardiologie pédiatrique.

Voir le site internet